Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘flamme’

Petit garçon pour le Tibet.

Publicités

Read Full Post »

Petite Tibétaine lors du relais de la Flamme de la liberté du Tibet, le 16 mai à Montréal.

Petite Tibétaine lors du relais de la Flamme de la liberté du Tibet, le 16 mai à Montréal.

Read Full Post »

(Pris sur le site de La Grande Époque)

Ayant déjà presque parcouru le tour du monde, un relais au flambeau visant à dénoncer les violations des droits de l’homme en Chine, dans le contexte des prochains Jeux de Pékin, vient tout juste d’arriver au Canada. Le Relais mondial de la Flamme des droits de l’homme, qui a allumé sa première torche à Athènes en août dernier, s’est arrêté à Halifax le 4 mai et se rendra jusqu’à l’océan Pacifique en s’arrêtant dans dix villes canadiennes. Le Relais sera à Québec le 8 mai et à Montréal le 10 mai.

Portant le message que les «Olympiques et les crimes contre l’humanité ne peuvent coexister en Chine», la Flamme a visité environ 150 villes sur quatre continents. Son dernier arrêt au Canada sera à Vancouver, le 25 mai.

Flamme des droits de l’homme
Dans la soirée du 9 août 2007 alors que la Flamme des droits de l’Homme débutait sa tournée mondiale dans le berceau de l’Olympisme à Athènes, Grèce.(Jan Jekielek/La Grande Époque)

Les activités dans les villes hôtes incluent des rassemblements, des courses symboliques, des concerts et des allocutions. Contrairement aux porteurs de la torche olympique officielle des Jeux de Pékin qui doivent être entourés de gardes du corps, n’importe qui peut se joindre et courir aux côtés des porteurs de la Flamme des droits de l’homme.

Initié par la Coalition pour l’investigation de la persécution du Falun Gong (CIPFG), le Relais mondial de la Flamme des droits de l’homme est une campagne mondiale visant à mettre un terme à toutes les violations des droits de l’homme en Chine avant les Olympiques en août prochain.

Le Relais «condamne fortement la récente répression au Tibet, l’arrestation de près de 2000 adeptes du Falun Gong depuis janvier 2008, l’appui indéfectible du gouvernement chinois à des régimes brutaux comme le Soudan et la Birmanie, de même que la persécution des chrétiens, des musulmans ouighours, des avocats, des journalistes et de toute autre personne qui souffre en raison du « nettoyage » en préparation des Jeux de Pékin», indique le communiqué.

Clive Ansley, président de la CIPFG et responsable Chine pour Lawyers Rights Watch Canada, affirme qu’il y a une «campagne massive» en cours contre les avocats défenseurs des droits de l’homme, ils se font intimider, battre, arrêter, torturer et voient leur licence de pratiquer le droit confisquée.

«C’est une véritable campagne pour intimider quiconque qui, dans la profession légale, a le courage de dénoncer les abus», explique M. Ansley, qui a pratiqué le droit en Chine pendant quatorze ans.

Les prochaines dates pour le trajet au Canada sont : la ville de Québec le 8 mai, Montréal le 10 mai, Ottawa le 14 mai, Toronto le 17 mai, Kingston le 18 mai, Calgary le 19 mai, Edmonton le 21 mai et Vancouver le 25 mai.

Pour plus d’information visitez: www.humanrightstorch.org

Read Full Post »

On ne rapporte rien de trop extravagant côté manifestations contre la torche olympique en Inde. Mais bon, c’est clair que 15 000 policiers, commandos et agents spéciaux ont fait de Delhi une « forteresse », comme l’ont désignée les journaux locaux.

Qui a vu passer la flamme, le long du parcours écourté à 2 km? Un petit groupe d’écoliers accrédité.

Au final, il n’y a que les forces de répression des différents pays qui ont la « chance » de voir la torche. Pathétique opération de gaspillage de fonds publics, pour plaire à un régime sanguinaire.

Vidéo de la BBC News >>

Read Full Post »

J’ai assumé hier que l’Argentine serait une étape dans la poche pour la torche olympique. Mais je lis aujourd’hui que certains groupes préparent des actions annoncées comme « pacifiques » et « surprises », des groupes pro-Tibet.

Mon point de vue se basait sur le fait que la population d’un pays aux prises avec des troubles politiques est moins disposée à critiquer ce qui se passe hors frontières. Aussi, je perçois que l’essentiel du ressentiment axé vers l’extérieur en Amérique du Sud est dirigé contre les États-Unis.

J’ai souvent remarqué que l’antiaméricanisme est un facteur pour cautionner le régime communiste chinois. On peut dire « au moins 1,2 millions de Tibétains sont morts depuis l’invasion, un génocide », l’antiaméricain répond : « Oui mais, les Américains ne sont pas mieux, avec la guerre en Irak, en Afghanistan, Guantanamo… »

Nobel de la Paix 2004, Wangari Maathai.Comme si l’Amérique était LA référence et que les agissements de ce pays excusaient toutes les violations des droits de l’homme à travers le monde, mais surtout celles du régime chinois. Je ne sais pas combien de fois j’ai entendu ça… Là-dessus je ne me trompe pas.

Toujours dans la « torche-actualité »,  la Prix Nobel de la Paix 2004, Wangari Maathai (sur la photo), s’est retirée du relais en Tanzanie pour protester contre vous savez quoi. Ses propos bien posés se retrouvent dans cet article d’AFP>>

 

Read Full Post »

Nous connaissons tous le relais de la flamme olympique. L’allumage en Grèce a été perturbé par Reporters sans frontières. Ses premiers pas ont été dérangés par des manifestants pro-Tibet. Ses prochaines destinations, comme à Londres (6 avril) et Paris (7 avril), seront grandement courues – par les protestataires. Le régime chinois insiste même pour qu’elle passe par le Tibet, après avoir massacré plus de 100, puis par le mont Everest.

Le symbole de la Flamme des droits de l’homme apparaît à Shanghai.
Mais depuis le mois d’août 2007, un autre relais parcourt déjà le monde : le relais de la Flamme des droits de l’homme. Un message clair : « Pas de droits de l’homme, pas de Jeux olympiques ». Déjà passée par l’Asie, l’Inde, l’Afrique, l’Europe, elle arrive actuellement en Amérique. Puis en Chine, en plein coeur de la dictature, son symbole est présent, sa présence est espérée. Quel grand média en parlera?

Contrairement aux images projetées, ce ne sont pas tous les Chinois qui appuient les Olympiques. D’ailleurs, le dissident Yang Chunlin vient tout juste d’être condamné à cinq ans de prison – après un procès de 20 minutes – pour avoir diffusé le slogan « Nous voulons les droits de l’homme, pas les Jeux olympiques ».

Revenez me lire pour d’autres détails sur le relais mondial de la FLAMME DES DROITS DE L’HOMME!

Read Full Post »