Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘hommes en bleu’

Les Français doivent demander qu’une enquête soit ouverte. Sarkozy a offert ses excuses à Jin Jing, l’athlète en fauteuil roulant prise à partie par les manifestants lors du relais de la torche olympique à Paris.

Le geste du président vise surtout à faire baisser la tension, mais selon moi la tension vient d’une simple mise en scène. Les Français et les Parisiens doivent demander aux autorités pourquoi la sécurité autour de Jin Jing a été relaxée? Ils doivent demander où étaient les paramilitaires « hommes en bleu » au moment où Jin Jing portait la torche.

Ne soyons pas dupes et soumis. Il est impensable que quelqu’un ait pu s’approcher si près de la torche avec le dispositif policier en place, à moins que ce soit délibéré.

Publicités

Read Full Post »

Les images d’une athlète en fauteuil roulant se faisant agresser durant le relais de la torche olympique à Paris ont été centrales pour galvaniser la population chinoise contre la France. Mais pour quiconque est un peu observateur, il ne fait pas de doute qu’il s’agissait d’une mise en scène.

Tous les porteurs de la torche, jusqu’à la jeune dame handicapée, avaient bénéficié de l’intense protection des « hommes en bleu », ces paramilitaires chinois ayant pour mission de garder la torche. Mais si vous regardez les vidéos et photos lorsqu’elle se fait agresser, ils sont nulle part en vue. On aurait pensé que la protection aurait été plus stricte…

Voici la protection autour de Stéphane Diagana
Protection autour de Stéphane Diagana.

Puis celle autour de l’athlète chinoise en fauteuil roulant

Athlète en fauteuil roulant.
 

Read Full Post »

En surface, San Francisco a fait un bon coup en changeant le parcours de la torche. Des images de policiers en train de maltraiter des manifestants n’ont pas fait le tour du monde. Mais au final, c’est un flop total. Sauf peut-être pour la télévision d’État chinoise qui a pu prendre des bons plans sans qu’un drapeau du Tibet soit balancé devant leurs caméras.

Même les Chinois pro-communistes qui avaient eu un accès exclusif pour assister à la cérémonie du début de relais se sont fait flouer. Certains étaient arrivés à 4 heures du matin pour avoir un bon « spot » le long du parcours. La première porteuse de la torche a fait quelques byebye sur scène avant de s’enfoncer dans un entrepôt avec la clique des « hommes en bleu », les militaires chinois en tracksuit qui ont fait des ravages à Paris et Londres.

Puis la torche a emprunté un parcours alternatif pour éviter les manifestants. Difficile de dire qui, entre ces derniers et les pro-communistes, ont été les plus déçus.

La « violence » a été largement évitée, mais promener une flamme dans des rues désertes n’a simplement pas de but.

Prochain arrêt : Buenos Aires. Les Argentins ont une culture de protestation bien développée, mais ils en ont plein les mains avec leur propre gouvernement dernièrement. Je ne vois pas s’y profiler trop de problème pour la torche. Le prochain arrêt problématique sera définitivement New Delhi, car l’Inde abrite une population d’environ 200 000 exilés tibétains.

Ces derniers jours furent très intéressants, grâce aux Parisiens et Londoniens. Faudra trouver un autre sujet sur lequel délibérer. Vous avez des suggestions? Non, ne me dites par Britney Spears!

Read Full Post »