Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘liberté’

Il viendrait d’être libéré, mais pour combien de temps?

(HUMAN RIGHTS WATCH, New York) – Le gouvernement chinois doit immédiatement donner des informations sur le sort de Gao Zhisheng, avocat défenseur des droits humains, disparu depuis deux semaines, ont déclaré conjointement ce lundi 2 février Human Rights Watch, Amnesty International et Human Rights Chine. Les trois organisations soulignent que Gao Zhisheng court un risque immédiat d’actes de torture graves et mauvais traitements par les services de sécurité chinois et appellent à sa remise en liberté immédiate. « Nous craignons beaucoup pour la sécurité de Gao Zhisheng en ce moment, les services de sécurité chinois ayant souvent par le passé attenté à ses droits fondamentaux et ceux de sa famille, a déclaré Sophie Richardson, directrice Asie de Human Rights Watch. Gao Zhisheng a décrit de façon détaillée comment il avait été torturé lors de gardes à vue précédentes et il se pourrait qu’il subisse une nouvelle fois le même type de traitement. »

L’avocat et sa famille étaient sous surveillance policière depuis la condamnation avec sursis de Gao Zhisheng pour « incitation à la subversion » en 2006. On est sans nouvelles depuis le 19 janvier. Selon des sources fiables, il aurait été arrêté par les forces de sécurité et serait maintenu en détention dans un lieu tenu secret.

«Le 9 février, le bilan du gouvernement chinois en matière de droits humains sera examiné par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies, a déclaré Sharon Hom, directrice exécutive de Human Rights Chine. Juste après le rapport cinglant du Comité contre la torture en novembre 2008, arrêter arbitrairement et torturer un avocat reconnu pour sa défense des droits fondamentaux n’est certainement pas signe de progrès en matière de droits humains.»

En septembre 2007, Gao Zhisheng avait été détenu pendant plusieurs semaines, peu après avoir envoyé une lettre ouverte au Congrès américain dénonçant la situation des droits humains en Chine et décrivant comment lui et sa famille avaient été traités par les forces de sécurité.

Gao Zhisheng a fourni des détails sur sa détention illégale en 2007 et décrit des actes de torture graves subis aux mains des agents de la sécurité – passages à tabac, actes répétés de torture à l’électricité sur les parties génitales, cigarettes allumées tenues tout près de ses yeux pendant de longs moments, ayant occasionné une cécité partielle de plusieurs semaines. Après sa libération, les personnes qui le connaissaient l’avaient décrit comme un « homme brisé », physiquement et moralement.

«La Chine doit immédiatement libérer Gao Zhisheng, a déclaré Roseann Rife, directrice adjointe du programme Asie Pacifique d’Amnesty International. La Chine doit prouver qu’elle prend au sérieux ses obligations internationales, dans ce cas précis, ses obligations au titre de la Convention contre la torture, à laquelle la Chine est partie depuis1988.»

En novembre 2008, le Comité des Nations unies contre la torture a indiqué, dans ses Observations finales sur la Chine, qu’il restait « profondément préoccupé par la persistance des allégations, corroborées par de nombreuses sources légales chinoises, de pratiques de torture généralisées et de mauvais traitements contre des suspects placés en garde à vue.» Amnesty International, Human Rights Chine et Human Rights Watch demandent instamment aux gouvernements et organismes intergouvernementaux concernés d’appeler le gouvernement chinois à prendre toutes les mesures nécessaires pour s’assurer de la sécurité et du bien-être de Gao Zhisheng pendant sa garde à vue et le libérer au plus tôt.

Désigné en 2001 comme « l’un des dix meilleurs avocats de Chine » par une publication chinoise éditée par le ministère de la Justice de RPC, Gao Zhisheng est un autodidacte, un homme de loi qui a souvent représenté les victimes dans des affaires hautement médiatisées et politiquement sensibles d’atteintes aux droits des personnes par la police et d’autres agences gouvernementales. En octobre 2005, il avait adressé une série de trois lettres au président Hu Jintao et au Premier ministre Wen Jiabao, pour leur demander de faire cesser les actes de torture et mauvais traitements infligés aux pratiquants du Falungong en détention ainsi que les persécutions contre les chrétiens dans la clandestinité et les militants de la démocratie.

Après sa détention en 2007, Gao Zhisheng avait fait part de ses craintes d’être torturé s’il était de nouveau arrêté.

En juin 2007, Gao Zhisheng a reçu le Courageous Advocacy Award, un prix qui récompense les hommes de loi ayant fait preuve de courage, décerné par le Comité américain des avocats du Barreau (ABOTA, American Board of Trial Advocates). Ses mémoires, Une Chine plus juste, ont été publiées en anglais la même année.

Read Full Post »

Read Full Post »

Deux militants pro-Tibet ont déroulé une grande bannière « Free Tibet » devant le quartier-général de la CCTV, l’organe de propagande télévisuelle massive du régime communiste.

Read Full Post »

Mon pote blogger le Joyeux démissionnaire et son groupe les Cinnamon Buns ont produit une chanson à l’occasion des Jeux de Pékin. Voici le lien pour écouter (oreilles sensibles abstention. Individus communisto-fascistes : c’est dans vos dents). http://www.lescinnamonbuns.com/mp3player/

Voici les paroles de la chanson :

Pékin 2008

Célébration de crime de guerre…
Célébration de génocide…
Voici Pékin 2008 !!

Le décompte est commencé
Le grand dragon peut s’envoler
Qu’on en finisse avec tous ceux
Qui se nourrissent de Lao-Tseu

Que les lanternes s’éveillent
Pour nous brillera le Grand Soleil
A tous les membres communistes :
« Finissons-en qu’on en finisse !! »

On ferme les yeux, on ferme les yeux…
On garde ses œufs, on garde ses œufs
De toute façon le siècle prochain
Sera chinois ou n’sera point

C’est de Lhassa à Tienanmen
Que se déroule le tapis rouge
Et en avant, il faut que ça saigne !
Et en avant, il faut que ça bouge !

Arriveront bien par milliers
Les délégués du statut quo
Les complices comme les alliés
De Hu Jintao, fils de Mao !

Refrain

Et à toi qui prône la vérité
La tolérance, la compassion
Et dont la vie s’est terminée
Dans un camp de concentration

Quelques excuses posthumes
Te parviendront peut-être
Le temps que se consume
Notre envie de faire la fête

D’ici là… Soyons les putes de la Chine.

Read Full Post »

Petite Tibétaine lors du relais de la Flamme de la liberté du Tibet, le 16 mai à Montréal.

Petite Tibétaine lors du relais de la Flamme de la liberté du Tibet, le 16 mai à Montréal.

Read Full Post »

Vidéoclip de la chanson Set Them Free, de Randall Effner.

Paroles :

I hear the chimes of freedom ring again
I heard them once before when they were blowin’ in the wind
The Chinese people walk in chains, they’re longing to be free
It’s time to tell the world the truth about the CCP (Chinese Communist Party)

I’d like to paint a picture in this song,
About what it’s like in China if you practice Falun Gong,
Or if you are a Christian or you’re for democracy
They’ll put you in a prison cell and throw away the key.

Set them free! set them free! set them free! set them free!
Set them free! set them free! set them free! set them free!

The labor camps are like a living hell
Where you’re beaten, starved and brainwashed and there’s
nowhere to appeal
There is no law or justice, there is just the CCP
Who hide their evil deeds behind a cloak of secrecy.

The free world should stand up for liberty
But now we sell out human rights to buy a cheap TV,
We see slavery and torture and we turn our head aside
I’d rather spend a little more than pay for genocide.

The world will not forget the Berlin Wall
And how the people danced with joy, just to see it fall
The Chinese leaders shake with fear remembering
that day
They know their time is almost up and soon they’ll
have to pay.

The blood red dragon can no longer fly
Nine swords have pierced its armor and it looks
about to die
Now millions of its members have renounced it publicly
The world will be a better place without the CCP.

Plus sur ce site : www.justicewillprevail.com

Read Full Post »